Explications sur les méthodes d'extraction de l'huile CBD

Explications sur les méthodes d'extraction de l'huile CBD

Il existe différentes méthodes d’extraction de l’huile de CBD. Elles sont plus ou moins naturelles : à base de solvant, CO2 supercritique ou pressés à froid, difficile de s’y retrouver. Ne t’inquiète pas, Mama est là pour t’expliquer, aucun diplôme scientifique n'est requis. Voici toutes les explications sur les méthodes d’extraction de l’huile de CBD.

L'extraction à base de solvants

L’extraction à base de solvants permet de récupérer une grande quantité d’huile. C’est d'ailleurs la méthode qui assure le plus gros rendement. Mais c’est aussi le processus le moins naturel puisqu’il implique l’utilisation de produits chimiques.

Quant d’autres formes d’extractions laissent jusqu’à 14% d’huile résiduelle, celle par solvant récupère jusqu’à 99% de matière huileuse. Le solvant le plus utilisé est l’hexane, une essence issue de la pétrochimie.

Même si cette technique est couramment utilisée dans l’agroalimentaire, elle génère des résidus qui ne seront pas éliminés lors de la distillation. Cette méthode est donc la moins saine de toutes.

L'extraction au CO2 supercritique

L’extraction au C02 supercritique est une méthode scientifique, douce et saine. Malgré son nom étrange, ce mode de distillation permet d’extraire en douceur les molécules actives présentes dans l’huile.

Ce processus fait appel à l’état gazeux et liquide des éléments. Lorsque que ces deux états de matière se mélangent, c'est ce que l’on appelle l’état supercritique. Les scientifiques atteignent cette forme en ajustant à la fois la pression et la température.

L’intervention du C02 ou dioxyde de carbone présente de nombreux avantages. Il est non toxique, écologique et s’adapte à différents produits alimentaires. Il correspond notamment aux bulles présentes dans l’eau gazeuse ou dans les sodas.

En plus d’une utilisation saine et sans rejet toxique, le CO2 pourra être réutilisé pour les extractions suivantes. Mama te conseille donc vivement de vérifier le mode d’extraction avant de choisir une huile de CBD pour obtenir la plus saine.

Avec ce processus, il est aussi possible de réaliser d’autres formes de CBD. L’extraction au CO2 supercritique permet d’obtenir des concentrés de CBD sous forme de poudre, de wax ou de résine. Mais également de déterminer le spectre de l’huile : Full Spectrum ou Broad Spectrum.

L'extraction par pression à froid

L’extraction à froid est une méthode majoritairement utilisée en cosmétique. Elle est manuelle et totalement naturelle. C’est un processus utilisé depuis des milliers d’années pour extraire les huiles végétales.

Aujourd’hui mécanisé, ce procédé consiste à presser avec une meule ou d’autres machines tous les éléments du chanvre : feuilles, fleurs, graines. Cela permet de conserver tous les éléments actifs du CBD y compris les nutriments.

Car la plante de chanvre est riche en oméga 3 et 6 permettant d’obtenir un complément alimentaire adéquat. Le goût et les bienfaits seront décuplés grâce à cette méthode. Mais le rendement reste le moins efficace. La perte de matière graisseuse est la plus élevée des 3 méthodes.

Il n’est pas rare de voir le prix un peu plus élevé pour des huiles de CBD élaborées par pression à froid. Notamment parce que le temps de transformation est plus long. C’est une méthode artisanale qui demande une grande précision.

À titre d’information, la qualité de l’huile peut être impactée par le chanvre utilisé. Tu devras choisir une huile élaborée à partir d’un chanvre bio et naturel. De cette façon, tu pourras pleinement bénéficier des bienfaits de l’huile de CBD et d’un produit sain.

Quelle est la meilleure méthode d'extraction de l'huile CBD ?    

Il va sans dire que la meilleure méthode d’extraction de l’huile de CBD est la pression à froid. Nos seulement, elle permet de garder toute la saveur de la plante et elle sollicite tous les éléments du chanvre.

Ce processus permet donc d’avoir une huile d’une extrême qualité et de bénéficier de tous les bienfaits du végétal. L’huile de CBD peut être utilisée en phytothérapie, afin de compléter son alimentation en nutriment. 

Même si les huiles en pression à froid permettent d’obtenir des produits d’une grande qualité, la méthode par CO2 supercritique n’est pas en reste. En effet, c’est aussi une très bonne méthode pour obtenir une huile saine.

Mais c’est aussi une bonne méthode non toxique. La majorité des huiles de CBD sont élaborées par CO2 et sont de très bonne qualité. Permettant ainsi d’obtenir une huile de CBD abordable et efficace.

De plus, le CO2 supercritique permet de pouvoir choisir entre une huile Full Spectrum ou Broad Spectrum en fonction de tes besoins. De cette façon, le THC peut être éliminé pour des huiles adaptées à certains cas.

Retour au blog

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.