La culture du chanvre en France

Le chanvre Cannabis sativa se distingue de son cousin Cannabis indica interdit en France, par son taux de THC (tétrahydrocannabinol). Le chanvre est soumis à la réglementation française et européenne, autorisant dans l’Union européenne les variétés ayant moins de 0,2% de THC. Les semences utilisées doivent donc être obligatoirement certifiées et inscrites au catalogue européen. 

Malgré ces restrictions, la France est de loin le premier producteur européen de chanvre, comme nous le montre le graphique de l’EIHA (European Industrial Hemp Association) ci-dessous :

 

La France leader du chanvre en Europe - Mama Kana
Surface de culture de chanvre en Europe en 2016 (en hectare)

Si la culture du chanvre remonte aux prémices de l’humanité, elle a bien failli disparaître durant le XXème siècle, faute d’engouement. Elle connaît aujourd’hui un regain d’intérêt, dans la mesure où elle répond parfaitement aux attentes sociétales et environnementales. 

En effet, le chanvre est une plante particulièrement résistante et peu sujette aux maladies. Sa croissance rapide est sa faible consommation d’énergie le rendent facilement cultivable, sans OGM ni pesticides. Son cycle de vie de quatre à cinq mois permet une culture rapide au rendement intéressant. Le chanvre offre ainsi une culture avantageuse tant d’un point de vue économique que écologique. 

La filière française a bien intégré ces atouts, et propose une culture du chanvre sans OGM, herbicides, fongicides ni insecticides.

Les acteurs de la filière française sont fédérés au sein d’un collège de producteurs et de transformateurs (Interchanvre) répartis aux quatre coins de la France.

Les acteurs de la filière de chanvre en France - Mama Kana

 Les acteurs de la filière française du chanvre

Les acteurs de la filière française tendent vers une culture éco-responsable. De la récolte à la transformation industrielle, le processus est 100% mécanique et aucun produit chimique n’est utilisé.

En outre, près de la moitié de la production (45%) est valorisée localement, ce qui favorise la bioéconomie.

Ses atouts vertueux et la diversité des débouchés positionnent le chanvre en “pépite” du monde agricole.

Pour autant, la filière est encore peu reconnue et il nous appartient à tous de défendre le chanvre français. Par nos choix, en tant que distributeurs et consommateurs, nous pouvons aider la filière à affirmer sa maîtrise et à faire connaître les efforts réalisés en termes d’innovation, de respect de l’environnement et de responsabilité sociétale. 

Sources : InterChanvre

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés

STAY UP TO DATE

Submit your email to get updates on products and special promotions.