Les surprenantes caractéristiques du chanvre

Le chanvre est une plante de la famille des Cannabaceae, aussi bien utilisée pour sa tige, qui permet de réaliser des fibres textiles, que pour ses graines (chènevis) qui permettent la confection d’huiles.

Le chanvre, végétal naturellement thermique, est sans doute à l’heure actuelle l’un des meilleurs isolants et l’un des plus écologiques. Il possède en effet toutes les qualités requises pour garantir une isolation optimale tout au long de l’année.

Cultivé depuis plus de deux mille ans, le chanvre présente l’avantage d’une croissance rapide qui ne nécessite ni engrais ni traitement particulier.

Il s’agit de la plante écologique par excellence, d’autant qu’elle assimile très bien le CO². Il s’agit au surplus d’un végétal dont on extrait la chènevotte et la filasse (la laine), deux composants permettant de concevoir des isolants sains et durables.

Réputée pour ses vertus écologiques, la fibre de chanvre recyclable possède de nombreux atouts. Outre sa capacité de régulation hygrométrique (elle absorbe l’excès d’humidité et la restitue quand l’atmosphère est trop sèche), elle offre d’excellentes performances en matière d’isolation thermique, phonique et acoustique.

Il s’agit par ailleurs d’un produit sain, dépourvu de substances chimiques et donc très peu allergène.

Enfin, la fibre de chanvre absorbe davantage de gaz carbonique que tout autre type de fibre et dispose d’une longévité remarquable dans la mesure où elle est imputrescible, repousse les nuisibles et résiste aux parasites. En association avec la chaux, cet isolant devient aussi parfait contres les rongeurs et acariens.

 

La fabrication de la laine de chanvre

Le chanvre présente de multiples applications: dans le textile, la construction, la cosmétique, l’isolation, les huiles, le cordage, la papeterie, l’alimentation, l’animalerie etc…

Cette plante, cultivée partout en Europe, présente l’avantage de croître facilement et rapidement, sans pour autant purger les sols.

La coupe d’une tige de chanvre laisse apparaître deux tuyaux emboîtés l’un dans l’autre. C’est la gaine extérieure qui est composée de faisceaux, ceux-là même que l’on appelle « fibre de chanvre ».

Le chanvre est fauché début septembre, à la fin de l’été et laissé à sécher sur le champ. Dès que le taux d’humidité atteint les 15% environ, le chanvre est compacté en des ballots dénommés « balles », afin d’être conservé. Ces « balles » sont ensuite découpées en tranches de 30 cm. d’épaisseur et la paille qui en résulte est alors défibrée.

A l’issue de ce processus, la chènevotte et séparée des fibres. A ce stade les fibres obtenues contiennent encore 20% de chènevotte. Cette matière est utilisée dans la papeterie.

Un nettoyage mécanique permet d’obtenir des fibres dites « techniques », ne contenant plus que 5% de chènevotte, exploitables, notamment, dans les industries des laine d’isolation thermique.

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés

STAY UP TO DATE

Submit your email to get updates on products and special promotions.